Partenariat d’innovation Intelligence Artificielle

Axel Jean, Chef de projet Partenariat d’innovation intelligence artificielle (PIIA) - Direction du numérique pour l’éducation (DNE), ministère de l’Éducation nationale

Alain Thillay, Chef du département du développement et de la diffusion des ressources numériques - Direction du numérique pour l’éducation (DNE), ministère de l’Éducation nationale

Télécharger le diaporama au format Pdf

Partenariat d’innovation intelligence artificielle
PI-IA : Enseigner au XXIe siècle avec le numérique.

Les spécificités du PI-IA
Lancement d’un partenariat d’innovation pour acquérir des applications et services innovants pour l’Ecole car le ministère souhaite

  • des services nouveaux ou sensiblement améliorés
  • ne pas acheter une application « sur étagère »
  • participer au financement d’une solution qui n’existe pas encore ou qui doit être fortement adaptée
  • stimuler l’innovation dans le domaine de l’éducation.

Comment répondre avec l’IA aux besoins en éducation ?

L’IA s’inscrit dans le contexte du rapport Villani, avec des enjeux pédagogiques, sociétaux, éthiques, technologiques, économiques…

La donnée et son traitement sont au centre l’IA.

Quels objectifs ?

  • Faire développer des ressources et outils s’appuyant sur l’IA dédiés aux enseignants et aux élèves pour les apprentissages fondamentaux
  • Des techniques d’intelligence artificielle via des solutions innovantes pour accompagner les enseignants dans la personnalisation de leurs enseignements

 

  • L’IA pour accompagner l’élève au sein de la classe, en personnalisation son parcours d’apprentissage, mais également au sein de sa famille.
  • Les contenus auront aussi comme vocation l’acculturation de la population, dont les parents, (rapport Villani).
  • L’IA est un assistant dans le choix pédagogique de l’enseignant. L’IA, par son traitement rapide et massif, permettra à terme d’affiner les recommandations et les diagnostiques.

Le déploiement de l’IA passe par une meilleure « interprétabilité » des résultats obtenus :

  • produire des modèles plus explicables
  • produire des interfaces utilisateurs plus intelligibles
  • (faire) comprendre les mécanismes cognitifs à l’œuvre pour produire une explication satisfaisante (avec degrés d’explication en fonction du public).

Des IA variées au service des apprentissages, qui s’appuieront également sur la recherche scientifique…

Début de l’action : en septembre 2019 pour l’année de recherche…