Ouverture JANE 2019

Ouverture de la Journée Académique au Numérique 2019 par Florence Robine, Rectrice de la région académique Grand Est, Rectrice de l’académie de Nancy-Metz, Chancelière des universités

Les données scolaires : au cœur de la stratégie numérique de l'Education nationale

L’exploitation de données massives est au cœur de l’économie de demain et soulève des enjeux majeurs, à la fois scientifiques, technologiques et économiques. C’est pour ces raisons que cette édition de la journée du numérique éducatif porte sur la donnée scolaire.
L'Ecole est à la fois un très grand consommateur de données mais aussi un très grand producteur de données.

La recherche

L’académie est engagée dans ces enjeux technologiques et scientifiques par ses partenariats avec la recherche universitaire, notamment avec l’université de Lorraine. Outre l’expérimentation Profan sur la transformation de l’enseignement professionnel par le numérique, ces partenariats concernent six projets, trois dans le cadre des investissements d’avenir eFran, et trois dans le cadre de l’incubateur Numérilab.
Dans la plupart de ces projets, la place de la donnée, sous la forme de la trace d’apprentissage ou des learning analytics est centrale.
Les nouveaux outils sont fondés sur l’usage de l’intelligence artificielle et l’analyse des traces numériques d’apprentissage laissées par les élèves. Ils concernent l’évaluation diagnostic et le suivi pédagogique destiné aux élèves et aux enseignants. Mais ils comprennent aussi des outils d’apprentissage.

Les publics à besoins particuliers ne sont pas oubliés, notamment avec le projet Rob-autism qui vise à favoriser l’inclusion scolaire d’enfants avec trouble du spectre de l’autisme (TSA) par la robotique. Il s’agit de tester l’effet des interactions entre ces enfants et un robot non humanoïde.  Le domaine visé est celui de la communication : il s’agit d’étudier ce qu’apporte ce robot dans la communication avec les autres élèves, les enseignants, et, hors de la classe, les parents, grands-parents, la fratrie.

Collaboration et co-construction

Les projets de recherche dont l’académie est partenaire ont créé un cadre de confiance entre le monde scolaire et les chercheurs, ont multiplié les occasions de rencontres ponctuelles et la collaboration autour de projets ambitieux qui nous aideront à relever les défis posés par les évolutions de l’enseignement.
Les objectifs des projets de recherche montre que le numérique est en effet d’individualisation et de personnalisation de l’enseignement qui vise à adapter parcours, exercices et méthodes d’enseignement au profil d’un élève toujours singulier.
La bienveillance du pédagogue, c’est-à-dire sa volonté d’œuvrer dans l’intérêt de l’élève, doivent rester au centre de la démarche.

Personnalisation

Ces techniques doivent aussi faciliter la mise en œuvre de mesure d’aide et de remédiation adaptées, qui s’adressent à la fois aux professeurs et aux élèves, en permettant une personnalisation aisée des contenus et des activités d’apprentissages, mieux adaptée à la progression et aux difficultés de chacun.

Des élèves acteurs à part entière

Il s’agit aussi de rendre le travail de l’élève plus autonome, de favoriser le travail collectif des élèves, en mettant à leur disposition des outils de collaboration qui permette de s’affranchir, dans les limites du raisonnable, du temps et de l’espace de la classe. Les élèves doivent également pouvoir expérimenter en étant confrontés aux difficultés d’une réalisation concrète ou d’une communication en situation réelle : dans le domaine du numérique, c’est ce que permettent les fablabs auxquels un certain nombre d’établissements scolaires prennent part ou les médias par le web, radios ou télévision,

Protection des données

L’utilisation et la production massive de données concernant un public vulnérable entraine une responsabilité particulière de l’Éducation nationale dans le domaine de la protection des données à caractère personnel, alors que la législation dans ce domaine évolue, et que ses exigences se renforcent.

C’est pourquoi la diffusion de tel parcours particulier à tel élève pour lequel il est conçu doit passer par l’environnement sécurisé de l’ENT et le gestionnaire d’accès aux ressources (le GAR) : cet intermédiaire permet de fournir à l’élève un parcours individualisé sans que l’éditeur fournissant les contenus ait communication de ses données à caractère personnel.